Secours et sécurité alimentaires

Ces cinq dernières années, nos programmes de secours et de sécurité alimentaires ont aidé plus de 3 204 884 personnes.

La nourriture est essentielle à la survie. En temps de crise – tremblement de terre, sécheresse, inondations et famines – les gens perdent souvent leur accès habituel à toute nourriture. Les récoltes peuvent avoir été détruites et les stocks de nourriture perdus. En pareil temps, ERDO intervient par une aide alimentaire adaptée afin d’aider à joindre les deux bouts jusqu’à ce que la nourriture soit de nouveau régulièrement disponible.

Pour intervenir face à la pénurie de nourriture dans la crise de la Corne de l’Afrique en 2011/2012, nous acheminons un stock d’haricots, de maïs, d’huile alimentaire, de sel et de céréales riches en protéines pour aider des familles à survivre jusqu’aux prochaines pluies et à la moisson. Dans de telles situations, comme lors de la famine sévère qui a frappé l’Afrique de l’Est, ERDO dépend beaucoup de son réseau fort de partenariats avec des organismes qui partagent les mêmes valeurs et s’engagent à servir avec excellence : Églises canadiennes en Action et la Banque canadienne de grains (BCG). En fait, ERDO est un membre fondateur de la BCG et continue de prendre une part active dans la mise en œuvre de l’aide et de la sécurité alimentaires selon les meilleures pratiques actuelles.

Les organisations non gouvernementales (ONG) peuvent continuer à nourrir des gens sur une base régulière; nous avons pu constater que les gens en sont reconnaissants mais qu’ils voudraient y pourvoir eux-mêmes. C’est là qu’interviennent les programmes de sécurité alimentaire. Ces programmes aident les gens qui se relèvent d’une crise à assurer leur propre subsistance et à gérer les risques à venir qui pourront interférer avec leur capacité à pourvoir aux besoins alimentaires de leur famille. La plupart des programmes de sécurité alimentaire sont de nature agricole.

En 2013, par nos relations avec la Banque canadienne de grains (BCG) et d’autres partenaires, nous avons aidé 95 155 personnes dans des pays tels que le Bangladesh, Haïti, le Honduras, le Kenya et le Zimbabwe.

Les dons pour cette œuvre viennent sous diverses formes :  espèces, chèques, dons par carte de crédit et d’autres façons moins courantes; par le travail ardu et les dons généreux de fermiers canadiens, la vente de céréales et de bétail ici au Canada ont permis de fournir une aide alimentaire à des pays dans le besoin.

BGC

La Banque canadienne de grains reçoit des dons en contrepartie du Gouvernement canadien (Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada – anciennement ACDI). Pour certains programmes spécifiques, ERDO a accès à des contreparties financières allant jusqu’à quatre dollars pour un, permettant à vos dons pour un secours alimentaire d’atteindre beaucoup d’autres familles. En apprendre davantage sur la Banque canadienne de grains

Notre désir est de toujours promouvoir des solutions à long terme pour la sécurité alimentaire. Le Sommet mondial de l’alimentation déclare ceci : « La sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et leurs préférences alimentaires pour mener une vie saine et active. » 

 Impliquez vous dès à présent :

  • Faire un don
  • Tenir un événement et collecter des fonds pour les programmes alimentaires. Votre événement de collecte financière qui vous coûte 1 000 $ pourrait générer 5 000 $ de nourriture avec une subvention de contrepartie. Trouvez ici des idées d’événement!
  • Amenez votre église à planter des cultures! Là où du terrain peut être cédé à l’église, elle peut y faire pousser du grain, le vendre à un site de la Banque canadienne de grains et faire don de la recette de plusieurs milliers de dollars.

 

 

Projets d’aide alimentaire 2014 ERDO qui sont admissibles à une contrepartie*

Bangladesh – contrepartie de 4 pour 1

  • Nourrir 4 200 enfants préprimaires dans 110 écoles

République Démocratique du Congo - contrepartie de 2 pour 1

  • Aide d’hébergement de familles déplacées représentant 1 365 personnes
  • Assurer la sécurité alimentaire par la relance agricole dans la province du Sud-Kivu bénéficiant à 2 240 personnes.

Honduras - contrepartie de 4 pour 1

  • Programme alimentaire dans trois écoles bénéficiant à 1 550 enfants

Kenya - contrepartie de 3 pour 1

  • Pourvoir à du bétail pour des veuves dans le nord du Kenya. En plus du lait produit par le bétail, les veaux sont venus pour mieux soutenir la famille.

Ouganda - contrepartie de 1 pour 1

  • Pourvoir à la sécurité alimentaire et aux programmes face aux changements climatiques, mais aussi équiper des fermiers avec de la semence et des outils, bénéficiant  à 21 000 personnes.

Zimbabwe - contrepartie de 4 pour 1

  • Travailler dans 35 écoles afin de nourrir 17 400 enfants deux fois par jour.

* Cette contrepartie inclut des fonds gouvernementaux et d’autres provenant d’autres sources.

 

 

© 2012 ERDO (Secours d’urgence et développement outremer)  |  Numéro d’organisme de charité canadien : 87591 2701 RR0001

Male Garçon
Female Fille
Boy Garçon
Girl Fille
Cambodia Cambodge
Bangladesh Bangladesh
Brazil Brésil
Burkina Faso Burkina Faso
Congo Congo
Haiti Haiti
India Inde
Senegal Sénégal
South Africa Afrique du Sud
Tanzania Tanzanie
Thailand Thaïlande
Zambia Zambie
I’m already a sponsor

Je suis déjà parrain

Ethiopia Éthiopie
Other Autre
New Nouveau